Emile Carpentier, chauffeur aux TCL

Posté par Le Lensois Normand le 24 mars 2011

car00.jpg

   Emile Carpentier est le papa de Martine, celle-ci m’a transmis beaucoup de documents qui m’ont aidé à faire le dossier sur les TCL.

   Originaire d’Auchel où il est né le 6 juillet 1924 et habitant Loos-en -Gohelle, Emile, comme beaucoup de jeunes de son âge, commence sa carrière comme mineur. Quelques années plus tard, une maladie due au charbon le contraint à abandonner ce métier. Il ne le regrettera pas ! Pour arrondir ses fins de mois, il travaille aussi à ‘la Fabrique’ de M. Bauvin père où l’on produit de la chicorée.

   Pendant la seconde guerre mondiale, Emile est envoyé comme STO dans une ferme en Allemagne. Peu de temps avant la libération, il bénéficie d’une permission. Il en profite pour se cacher afin de ne pas retourner travailler pour l’ennemi.

   En 1957, il trouve une place de chauffeur aux TCL et reçoit donc sa carte d’adhérent à la Fédération Nationale des Chauffeurs Routiers.

car03.jpg

   Il vient alors habiter avec sa famille à Lens, dans un des appartements du 8, Place de République, le siège des TCL.

car05.jpg

  Les cars, Emile les emmène un peu partout. Arpentant aussi bien les routes du pays minier que du reste de la France, ses voyages l’emmènent parfois même à l’étranger (Pologne, Autriche).

car02.jpg

 C’est ainsi qu’en 1959, alors qu’il est dans les Alpes à Chapareillan un télégramme lui annonce l’arrivée de sa seconde fille, Madeleine. Les voyageurs se cotisent pour offrir au bébé un petit chapeau genre tyrolien qu’Emile a du être très heureux de lui ramener.

car07.jpg

    Vers 1965, Emile intègre la direction des TCL tout en continuant à conduire en cas de besoin. Son rôle est de s’occuper de l’embauche et de la formation des nouveaux chauffeurs, de la prospection pour l’achat de nouveaux bus (comme celui ci-dessous à Figeac dans le Lot) et de bien d’autres choses encore. On le trouve souvent le matin vers 4 heures au démarrage des bus pour contrôler que tout allait bien ou remplacer un chauffeur absent au pied levé.

car01.jpg

  Il représente les TCL dans diverses réunions comme ici auprès de l’Amicale des Cadres à Oignies en 1968.

car04.jpg

   En 1983, à l’hôtel de ville de Lens, Emile reçu la médaille du travail, échelon argent en même temps que son ami Jean Pierre LUCAS qui prendra la Direction des TCL après le départ de Louis Bauvin.

car06.jpg

   Il quitte les TCL en 1985 pour prendre une retraite bien méritée et décède en octobre 2004. C’est ainsi que se termine l’histoire d’Emile Carpentier «pour qui cette société était tout et la vie privée réglée en fonction des TCL» comme nous dit Martine.

car08.jpg

M. et Mme Carpentier et leurs filles,

Martine et Madeleine

2 Réponses à “Emile Carpentier, chauffeur aux TCL”

  1. Lechtimi-ne62 dit :

    De trés beaux reportages Claude, nous qui voyons de Liévin, passer tous ces bus et au combien nous les avons empruntés.
    Merci pour ce partage mon Ami, allé adé avec notre Amitié Liévinoise.
    Christian ed Liévin

  2. LAHOUCINE ASLAIMI dit :

    Merci pour ces bons souvenirs j’ai connu Monsieur Emile en 1976 c’était quelqu’un de bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

sites Web & bilbio |
Histoire-Géographie-Educati... |
jaurailebac |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bry autrefois
| constipation
| Saint-uniacais morts pour l...